News detail

Gantoise conquers Wilrijkse Plein with two titles: a double-double victory.

18/05/2024 – 11:19

Winning the national title twice in a row for both men and women: Gantoise achieved this last weekend for the first time since Léopold in 2004 and 2005. The East Flemish teams proved to be unyielding in the playoffs. Just as unyielding as their enthusiastic supporters from the G-Force.


Weinigen gaven op 21 april, na het 1-1-gelijkspel in eigen huis tegen Herakles, nog een cent om de play-offkansen van de Gentse mannen. Een week later gebeurde echter het wonder: White Star haalde tegen Braxgata een 0-2-achterstand op en Gantoise – al een beetje in vakantiemodus – mocht naar de play-offs.


Die wending gaf de troepen van Pascal Kina duidelijke extra moed en motivatie. Net als vorig seizoen stond Gantoise er helemaal tijdens de belangrijkste periode van het seizoen. In halve finale zadelde Gantoise de autoritaire leider na de reguliere competitie, Léopold, met een kater op en tijdens de eerste match van de Ion Hockey Finals hockeyde Gantoise ronduit spectaculair tegen Watducks: 7-1 ! Een dag later was het voor Gantoise genoeg om de wedstrijd te controleren en redde Watducks – ook gesteund door fantastische supporters – met 3-2-winst de eer. Gantoise scoorde tijdens het finaleweekend dus negen keer. Prijsschutters van dienst waren, met elk drie doelpunten, Timothée Clement en Emile Esquelin.


Na afloop sprak coach Kina van een zot seizoen. “Door allerlei omstandigheden hebben we een lastig seizoen achter de rug en moesten we heel wat jongeren in het team integreren. Toen we ons eerder onverwacht toch plaatsten voor de play-offs wisten we dat alles opnieuw helemaal open lag. De play-offs zijn speciaal. We hockeyden agressief en dominant. Uiteraard werden we ook geholpen door de ervaring van drie opeenvolgende finales. Onze ambitie voor de komende jaren ? Zich plaatsen voor de play-offs is altijd het voornaamste doel. Daarna kan alles.


De nabije toekomst oogt alvast mooi voor Gantoise: de Final 8 van de Euro Hockey League is opnieuw een zekerheid én met Alexander Hendrickx en de Argentijn Maico Casella komen er al minstens twee kanonnen het team versterken.


Dames: Gantoise zet reeks verder


De dames van Gantoise blijven het nationale hockey domineren. Voor de vierde keer op rij barstte het feestje om de landstitel los. De voorbije drie seizoenen moest Gantoise zich voorbij Dragons werken, deze keer was Braxgata de opponent.


Zaterdag tijdens de eerste titelmatch was er in de eerste helft weinig verschil tussen beide teams. Ambre Ballenghien scoorde na zes minuten wel het openingsdoelpunt, maar de 1-1-gelijkmaker via Katerina Lacina was niet onverdiend voor Braxgata. Dankzij Astrid Bonami ging Gantoise toch nog met een 2-1-voorsprong de rust in. “Ik denk dat we wat met stress aan de wedstrijd begonnen”, aldus Gantoise-verdedigster Anne-Sophie Vanden Borre. “Gelukkig herpakten we ons snel.”
In de tweede helft was de dominantie van Gantoise inderdaad groot. Braxgata lukte er echter lang in om de achterstand op één doelpunt te houden, maar in de allerlaatste minuut scoorde Astrid Bonami een voor Gantoise belangrijk doelpunt: 3-1. “Dat was bijzonder pijnlijk”, zegt Braxgata-kapitein Lore Hillewaert. “Voor ons betekende dat op mentaal vlak wel een klap.


Een dag later hield Braxgata gelijke tred met Gantoise, maar echt zicht op de landstitel had het team uit Boom nooit. Het was de 16-jarige Fee Van den Abeele die met een bijzondere knappe goal het enige doelpunt uit de eerste helft lukte. Na de pauze bracht de afscheidnemende Astrid Vandermeiren Braxgata op gelijke hoogte, maar dat klein beetje Boomse hoop werd twee minuten later door Astrid Bonami tenietgedaan. Vier minuten voor het eindsignaal zorgde Shaunda Ikegwuonu voor de 2-2-eindstand.


De vreugde bij Gantoise was opnieuw groot. In dit olympische jaar stond het team dikwijls met slechts vier à vijf speelsters op training. Eén daarvan was Anne-Sophie Vanden Borre. “Net daarom doet deze titel nog meer deugd”, zegt ze. “Het was een speciaal seizoen. Gelukkig was het team van bij de start van de play-offs wél altijd samen. Dat was noodzakelijk voor de teamspirit en de connecties. Op papier lijkt het misschien logisch dat we opnieuw de landstitel vieren, maar je moet het uiteindelijk toch nog altijd doen.


Aan de overkant bevestigde Lore Hillewaert dat de doelpunten van Gantoise op een slecht moment vielen. “Zaterdag was die derde tegentreffer in de slotminuut pijnlijk en zondag kwam Gantoise, na de gelijkmaker van Astrid, veel te snel opnieuw op voorsprong. Ten opzichte van een dag eerder deden we het zondag wel beter. Bij de start van het seizoen was het ons hoofddoel om de play-offfinale te bereiken, maar eens je daar staat wil je toch meer. Ondanks de nederlaag ben ik fier op het team. Volgend seizoen mogen we voor het eerst de Euro Hockey League meemaken. Dat wordt een geweldige uitdaging.


Werner Thys

- - -


Avec deux titres, la Gantoise conquiert également la Wilrijkse Plein : un double coup double


Gagner les titres nationaux masculin ET féminin deux fois de suite : la Gantoise y est parvenue le week-end dernier pour la première fois depuis le Léopold en 2004 et 2005. Les équipes de Flandre orientale ont fait preuve d'intransigeance lors des play-offs. Aussi inflexibles que leurs enthousiastes supporters de la G-Force.


Le 21 avril, après le match nul 1-1 à domicile contre l'Herakles, les chances de qualification des Gantois pour les play-offs n'intéressent plus grand monde. Une semaine plus tard, cependant, le miracle s'est produit : le White Star a renversé un déficit de 0-2 contre le Braxgata et la Gantoise - déjà un peu en mode vacances - a ainsi décroché son billet pour les play-offs.


Cette tournure des événements a manifestement donné aux troupes de Pascal Kina un surcroît de courage et de motivation. Comme l'an dernier, la Gantoise a été omniprésente dans la période la plus importante de la saison. En demi-finales, la Gantoise a mis à mal le leader autoritaire de la compétition régulière, le Léopold, et dans le premier match des Ion Hockey Finals, la Gantoise a joué un hockey carrément spectaculaire contre le Watducks et inscrit un score de 7-1 ! Un jour plus tard, il a suffi à la Gantoise de contrôler le match et le Watducks - également soutenu par des supporters fantastiques - a sauvé l'honneur en s'imposant 3-2. La Gantoise a ainsi marqué neuf fois au cours du dernier week-end. Les tireurs de prix en service étaient, avec trois buts chacun, Timothée Clément et Emile Esquelin.


Après la rencontre, l'entraîneur Kina a parlé d'une saison folle. "En raison de diverses circonstances, nous avons connu une saison difficile et nous avons dû intégrer de nombreux jeunes dans l'équipe. Lorsque, contre toute attente, nous nous sommes qualifiés pour les play-offs, nous savions que tout était à nouveau possible. Les play-offs sont particuliers. Nous avons joué au hockey de manière agressive et dominante. Bien sûr, nous avons été aidés par l'expérience de trois finales consécutives. Notre ambition pour les années à venir ? Se qualifier pour les play-offs restera toujours l'objectif principal. Après, tout est possible.


L'avenir proche semble déjà prometteur pour la Gantoise : le Final 8 de l'Euro Hockey League est à nouveau une certitude et avec Alexander Hendrickx et l'Argentin Maico Casella, au moins deux éléments forts rejoignent déjà l'équipe.


Chez l'adversaire Watducks, la déception était évidemment grande. Logique, puisque les sept dernières saisons se sont soldées par quatre défaites en finale. En 2018 et 2021 contre le Dragons et en 2023 et 2024 contre la Gantoise. "Nous avons complètement raté notre premier match, chose non permise en finale", déclare Maxime Van Oost. "Cela fait mal de perdre une fois de plus la finale. En revanche, dimanche, nous avons fait tout ce qu'il fallait. En dépit de la lourde défaite de la veille, il était bon de voir que les supporters soutenaient toujours autant l'équipe. Nous aurions bien voulu offrir à Victor Charlet, notre meilleur joueur, un adieu en or.


Dames : la Gantoise poursuit la série


Les dames de la Gantoise continuent de dominer le hockey national. Pour la quatrième fois consécutive, la fête pour le titre national a éclaté. Au cours des trois dernières saisons, la Gantoise a dû affronter le Dragons, mais cette fois-ci, le Braxgata était l'adversaire.


Samedi, lors du premier match pour le titre, il y a eu peu de différence entre les deux équipes en première mi-temps. Ambre Ballenghien a ouvert le score après six minutes, mais l'égalisation 1-1 par Katerina Lacina n'était pas imméritée pour le Braxgata. Grâce à Astrid Bonami, la Gantoise a tout de même atteint la mi-temps avec une avance de 2-1. "Je pense que nous avons commencé le match un peu stressées", explique Anne-Sophie Vanden Borre, défenseuse de la Gantoise. "Heureusement, nous nous sommes vite ressaisies.


En deuxième mi-temps, la domination de Gantoise a été très forte. Le Braxgata a cependant réussi à maintenir le déficit à un but pendant longtemps, mais à la toute dernière minute, Astrid Bonami a marqué un but important pour Gantoise : 3-1. "Cela a été particulièrement douloureux", déclare la capitaine du Braxgata, Lore Hillewaert. "Pour nous, c'était un vrai coup dur sur le plan mental.


Un jour plus tard, le Braxgata a suivi le rythme de la Gantoise, mais l'équipe de Boom n'a jamais eu de réelles chances de s'approcher du titre national. C'est Fee Van den Abeele, 16 ans, qui a inscrit l'unique but de la première mi-temps, d'une frappe particulièrement habile. Après la pause, Astrid Vandermeiren a ramené le Braxgata à égalité, mais ce mince espoir pour Boom a été anéanti deux minutes plus tard par Astrid Bonami. Quatre minutes avant le coup de sifflet final, Shaunda Ikegwuonu a inscrit le score final de 2-2.


La joie de la Gantoise était à nouveau énorme. En cette année olympique, l'équipe s'entraînait souvent avec seulement quatre ou cinq joueuses. Anne-Sophie Vanden Borre était l'une d'entre elles. "C'est précisément pour cette raison que ce titre est encore plus gratifiant", explique-t-elle. "Ce fut une saison particulière. Heureusement, depuis le début des play-offs, l'équipe a toujours été unie. C'était nécessaire pour l'esprit d'équipe et les liens. Sur le papier, il peut sembler logique de remporter à nouveau le titre national, mais en fin de compte, il faut quand même arriver à marquer.

De son côté, Lore Hillewaert confirme que les buts de la Gantoise sont tombés à un mauvais moment. "Samedi, ce troisième but dans la dernière minute a été douloureux et dimanche, après l'égalisation d'Astrid, la Gantoise a repris l'avantage bien trop tôt. Par rapport à la veille, nous avons fait mieux dimanche. Au début de la saison, notre objectif principal était d'atteindre la finale des play-offs, mais une fois qu'on y est, il est normal de vouloir plus. Malgré la défaite, je suis fière de l'équipe. La saison prochaine, nous participerons pour la première fois à l'Euro Hockey League. Ce sera un incroyable défi.

Other news

ION HOCKEY FINALS - aftermovie 2024

28/05/2024 – 12:35

Highlights (FR) MEN: Watducks 3-2 Gantoise

13/05/2024 – 10:06

Highlights (NL) MEN: Watducks 3-2 Gantoise

13/05/2024 – 10:04

Highlights (FR) WOMEN: Gantoise 2-2 Braxgata

13/05/2024 – 10:02

Partners

Top