News detail

Robert Justus, Women's Coach van het jaar

28/09/2022 – 13:12

Robert Justus, Women's Coach van het Jaar in de Ion Hockey League: “Kers op de taart na project van vijf jaar bij Dragons”


Met de dames van Dragons haalde hij twee jaar op rij de finale van de play-offs: een prestatie die de Nederlander Robert Justus de trofee van Coach van het Jaar in de Belfius Women’s League opleverde. Justus liet collega’s Kevan Demartinis (Gantoise) en Roy Brocken (Braxgata) achter zich. “Ik ben trots op wat we met de dames van Dragons de voorbije jaren presteerden”, aldus Justus.


Robert Justus loodste de dames van Dragons twee jaar op rij naar de finale van de play-offs. Telkens beet zijn team de tanden stuk op Gantoise, dat intussen reeds 91 wedstrijden op rij ongeslagen is. “Kevan Demartinis doet dan ook een fantastische job in Gent”, zegt Justus. “Indien hij had gewonnen had ik hem hartelijk gefeliciteerd, nu deed hij dat bij mij. Wij zijn zeer goede collega’s en ik denk dat we de voorbije jaren beide het maximum uit onze teams haalden. Ik beleefde vijf intense, mooie jaren bij het damesteam van Dragons. Deze bekroning is de kers op de taart voor het afgelegde parcours.”


Intussen is Justus geen T1 meer bij de Dragons-dames. “Na vijf jaar wilde de club wat anders. Verandering van spijs doet eten”, knipoogt Justus. “Ik ben nog wel zeer actief binnen de jeugdwerking van Dragons. Op dit moment ben ik intens gelukkig met mijn werk. Het is goed zo.”


Stilzitten hoeft Justus alleszins niet te doen. De jeugdteams van Dragons nemen heel wat tijd in beslag en begin dit jaar werd hij ook bondcoach van het nationale damesteam van Italië. “De meeste Italiaanse speelsters hockeyen in België, we trainen hier dus zeer regelmatig”, zegt Justus. “In augustus plaatsten we ons in Litouwen voor het EK 2023 in Mönchengladbach. We zullen daar het laagste gerangschikte team zijn en hopen ergens op een stuntje. Als Nederlander wil ik in de poule in de eerste plaats Oranje vermijden, voor het overige maakt het niet uit.”


Justus is de laatste tien jaar uitsluitend met damesteams aan de slag, maar daarvoor coachte hij, eerst in Italië, daarna in Nederland, ook heren. “Het grote verschil ? Bij heren kun je meteen zeggen wat je vindt, bij dames moet je eerst vragen hoe hun dag is geweest om te weten wat je kan zeggen (lacht). Dat zijn zaken die je leert en het gaat me goed af.”


Justus woont in de buurt van Amersfoort. Een flinke afstand om te overbruggen. “Vorig jaar was het soms wat gekkenwerk, nu heb ik om de twee weken toch twee dagen na elkaar vrij”, zegt hij. “Deze titel ‘Coach van het Jaar’ is een mooie bekroning en ik wil daarvoor naast de club ook mijn vriendin bedanken. Ik ben immers niet veel thuis. Zij verdient een pluim.”


- - -

Robert Justus, Women's coach de l'année de la Ion Hockey League : "La cerise sur le gâteau après un projet de cinq ans chez les Dragons".


Avec les dames des Dragons, il a atteint la finale des play-offs deux années de suite : un exploit qui a valu au Néerlandais Robert Justus le trophée d'entraîneur de l'année dans la Belfius Women's League. Justus a laissé derrière lui ses collègues Kevan Demartinis (Gantoise) et Roy Brocken (Braxgata). "Je suis fier de ce que nous avons réalisé avec les Dragons ces dernières années", a déclaré Justus.


Robert Justus a conduit les Dragons dames en finale des play-offs deux années de suite. À chaque fois, son équipe a dû s'incliner face à la Gantoise, qui est entre-temps restée invaincue 91 matchs d'affilée. "Kevan Demartinis fait donc un travail fantastique à Gand", déclare Justus. "S'il avait gagné, je l'aurais félicité chaleureusement, maintenant il l'a fait avec moi. Nous sommes de très bons collègues et je pense que nous avons tous deux tiré le meilleur parti de nos équipes ces dernières années. J'ai vécu cinq années intenses et magnifiques avec l'équipe féminine des Dragons. Ce couronnement est la cerise sur le gâteau du chemin parcouru."


Entre-temps, Justus n'est plus un T1 auprès des dames Dragons. "Après cinq ans, le club voulait quelque chose de différent. Le changement amène le changement", dit Justus. "Je suis cependant toujours très actif au sein du travail de jeunesse de Dragons. En ce moment, je suis intensément heureux de mon travail. C'est bien comme ça."


Justus ne doit en aucun cas rester les bras croisés. Les équipes de jeunes des Dragons lui prennent beaucoup de temps et au début de cette année, il est également devenu entraîneur associé de l'équipe nationale féminine d'Italie. "La plupart des joueuses Italiennes jouent au hockey en Belgique, donc nous nous entraînons ici très régulièrement", explique Justus. "En août, nous nous sommes qualifiés en Lituanie pour le championnat d'Europe 2023 à Mönchengladbach. Nous serons l'équipe la moins bien classée et nous espérons qu'il y aura une surprise quelque part. En tant que Néerlandais, je veux d'abord éviter qu'Orange soit dans le même poule, sinon le reste n'a pas d'importance."


Justus travaille exclusivement avec des équipes féminines depuis dix ans, mais auparavant, d'abord en Italie, puis aux Pays-Bas, il a également entraîné des équipes masculines. "La grande différence ? Avec les hommes, vous pouvez immédiatement dire ce que vous pensez, avec les femmes, vous devez d'abord leur demander comment s'est passée leur journée pour savoir ce que vous pouvez dire (rires). Ce sont des choses que l'on apprend et ça se passe bien pour moi."


Justus vit près d'Amersfoort. Une sacrée distance à parcourir. "L'année dernière, c'était un peu fou à certains moments, maintenant j'ai quand même deux jours de congé d'affilée tous les quinze jours", dit-il. "Ce titre d'entraîneur de l'année est un beau couronnement et pour cela, en plus du club, je tiens également à remercier ma compagne. Après tout, je ne suis pas souvent à la maison. Elle mérite des compliments."

Partners

Top